bandeau
Les Quiétudes
Maison de retraite
Rue de la Rode 81440 Lautrec
Tel 05 63 82 14 00

NEUROLEPTIQUE & BIENTRAITANCE

par Carole CARNEMOLLA psychologue clinicienne

maison de retraite les Quiétudes à LAUTREC Tarn

 

Nous recevons dans notre EHPAD une population fragile, vulnérable avec de multiples pathologies susceptibles de développer des troubles du comportement.

Depuis un an déjà nous avons tenté le projet de diminuer les neuroleptiques dans nos unités Alzheimer et de mettre en place des prises en charge « dites non médicamenteuses ».

 

Pour cela nous avons mis en place les projets personnalisés dans lesquels il est primordial de bien connaître le résident, son histoire de vie, son métier, ses habitudes de vie, ses goûts alimentaires, ses attentes et ses besoins: cela commence dès le pré accueil

tous les services de l'EHPAD sont mis à contribution et tout le monde à tout moment peut être sollicités pour répondre à un besoin, optimiser la vie quotidienne de chaque résident en tenant compte de ses désirs, attentes.

le projet personnalisé permet d'évaluer de façon régulière les besoins du résident accueilli, de réajuster à tout moment l'accompagnement

 

 

Nous nous sommes posés des questions élémentaires mais qui reste fondamentale dans une bonne prise en charge,

le déroulement d'une journée telle qu'il la connaissait à la « maison »,

  • toilette avant ou après le petit déjeuner

  • déjeuner campagnard ou déjeuner classique

  • épluchage des légumes et confection de soupe, de gâteau ou de confiture mise en place d'une cuisine pour retrouver des gestes, des habitudes de la maison

  • les promenades

  • les sorties ( à la pêche, à la campagne, en ville,,,)

la nuit:

cette population ne connait pas les protections ou les grenouillères ( que bien souvent ils enlèvent, déchiquettent,,,)

on a remplacé cette  protection par un « slip » traditionnel, une chemise de nuit ou un pyjama « décent », non infantilisant

nous avons remplacé les camisoles physiques (grenouillère) par des passages plus régulier des veilleurs de nuit

pour éviter de fermer les portes à clé nous avons mis des tapis noir devant les portes des résidents dé ambulants ( sensation de vide).

 

une rencontre régulière avec les familles : pré-accueil, recueil des souhaits et des attentes du résident et de sa famille, programmations des activités et ou des services alloués au projet personnalisé et réévaluation (dans les 6 mois ou un an après la première rencontre)

point fait en équipe toute les semaines sur les projets en cours à travers plusieurs comités (coordination, soins, soins palliatifs, animation....)

   
 
ESPACE FAMILLES
ESPACE PRO