bandeau
Les Quiétudes
Maison de retraite
Rue de la Rode 81440 Lautrec
Tel 05 63 82 14 00

 

 


 

LE MEDECIN COORDONNATEUR
 
 
Il est présent sur la structure tous les vendredis de 9H à 16H
 
Sous la responsabilité et l'autorité administrative du responsable de l'établissement, le médecin coordonnateur :
 
·        Elabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins, s'intégrant dans le projet d'établissement, coordonne et évalue sa mise en œuvre;
 
·        Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir en veillant notamment à la compatibilité de leur état de santé avec les capacités de soins de l'institution;
 
·        Organise la coordination des professionnels de santé salariés et libéraux exerçant dans l'établissement;
·        Evalue et valide l'état de dépendance des résidents;
·        Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques, y compris en cas de risques sanitaires exceptionnels et formule des recommandations;
·        Contribue à la mise en œuvre d'une politique de formation et participe aux actions d'information des professionnels de santé exerçant dans l'établissement;
·        Etablit un rapport annuel d'activité médicale, retraçant notamment les modalités de prise en charge des soins et l'évolution de l'état de dépendance des résidents;
 
·        Donne un avis sur le contenu et participe à la mise en œuvre de la ou des conventions conclues avec des établissements de santé au titre de la continuité des soins ainsi que sur le contenu et la mise en place, dans l'établissement, d'une organisation adaptée en cas de risques exceptionnels.
 
 
LE PSYCHOLOGUE
 
L'une des grandes nouveautés de la réforme de la tarification des EHPAD est la place faite aux psychologues en établissement. La présence d'un psychologue est donc pour la première fois reconnue dans les maisons de retraite et ses domaines d'action définis : compétence vis-à-vis des résidents, de leur famille, du personnel et de l'institution.
 
La psychologue et le résident :
 
Les personnes âgées vivant en EHPAD sont en effet fragiles et y finissent souvent leur vie. De plus, elles souffrent généralement de démence ou de maladies dégénératives des fonctions intellectuelles. La dépendance et la proximité de la mort engendrent pour elles des souffrances qu'elles doivent verbaliser, le psychologue est alors le meilleur interlocuteur pour les écouter.
 
Sa place est essentielle pour la vie de la personne âgée en institution. Il peut dédramatiser l'entrée de la personne en établissement, l'aider à s'adapter à sa nouvelle vie et faire le deuil de la précédente. Il établit un diagnostic de ses capacités psychiques, écoute son mal-être face au vieillissement ou au handicap et la soutient chaque fois que cela est nécessaire. Il met en place des ateliers mémoire, de stimulation, des groupes de parole, l'aide à se préparer à la mort et, si des liens de confiance se sont tissés, l'accompagne en fin de vie.
 
Le psychologue et la famille
 
Le psychologue en établissement n'a pas pour but de pratiquer une psychothérapie familiale, puisque seul le résident est l'objet de ses efforts.
Mais il peut accompagner la famille tout au long du séjour, dans le but de faciliter l'intégration du résident, de la déculpabiliser et de lui faire accepter l'entrée en établissement de leur parent; d'aider à la résolution de conflits par la médiation et l'interprétation de messages contradictoires.
Il permet des groupes de parole entre les familles et l'institution afin de faciliter les échanges. Il accompagne, si nécessaire, les familles au moment du décès. Le psychologue et le personnel de l’établissement
 
Le psychologue peut expliquer au personnel que même dans la plus extrême déchéance, il y a un grand sens à respecter la dignité, les besoins et les désirs des personnes âgées. Le psychologue peut aider le personnel à prendre du recul par rapport aux problèmes quotidiens.
 
L'INFIRMIERE COORDINATRICE
Elle assure la coordination entre les différents acteurs extérieurs, sert de lien informatif avec tous les intervenants libéraux
 
Assure la gestion des dysfonctionnements
Travaille sur le développement :
- Des projets informatiques et qualité
- Des réunions d'équipes
- Des protocoles
Finalise et réévalue en équipe les projets de soins individuels et veuille à leur application,
Assure les entretiens professionnels d'évaluation annuelle des Aides Soignantes et Auxiliaires de Vie,
Participe à la réunion de coordination hebdomadaire,
Collabore avec le médecin Coordonnateur à l'évaluation GALAAD,
Participe aux Pré accueil des futurs Résidents de l'institution ou de l'accueil de jour.
Encadre les élèves aides soignantes et infirmiers (accueil, évaluation de mise en situation professionnelle).
 
LES INFIRMIERS
Cinq infirmiers réalisent les soins auprès des personnes âgées, soit à son initiative, soit selon les prescriptions du médecin : prise de médicaments, pansements, injections…
 
Ils encadrent une équipe d’aides-soignants. En général, les infirmiers travaillent dans un établissement de santé, selon un rythme de travail spécifique : matin ou après-midi, week-end et jours fériés.
Les infirmiers en EHPAD occupent dans l’institution une place spécifique. La diversité de leurs missions et de leurs rôles les placent au cœur de logiques difficilement conciliables et parfois conflictuelles.
 Auprès des personnes âgées qui vivent dans l’établissement, en tant que responsables des soins, ils ont à prodiguer des soins de qualité et permettre leur pertinence et leur cohérence par rapport au projet de vie de la personne.
Auprès des autres corps de soignants, les infirmiers peuvent avoir des difficultés à faire valoir leurs points de vue professionnels, surtout s’ils s’opposent à des logiques d’organisation routinières ou à une remise en question difficile des pratiques.
Confrontés parfois à un turn-over important des personnels et à des glissements de tâches, elles ont à imaginer les outils et les moyens au service de la continuité.
En interface avec les intervenants extérieurs, elles ont à permettre que les démarches de partenariats se développent.
Cette posture difficile et passionnante les place en tant qu’acteur incontournable de l’institution et de ces nécessaires évolutions.
 
 
LES INTERVENANTS EXTERIEURS
 
Les médecins libéraux, kinésithérapeutes, orthophonistes, ambulanciers, interviennent à la maison de retraite à la demande des infirmiers.
Pour la coiffeuse et la pédicure, elles interviennent à la demande des résidents, familles ou du personnel soignant.
 
L'ERGOTHERAPEUTE
 
L’ergothérapeute contribue au traitement des troubles et des handicaps de nature psychique, somatique ou intellectuelle créant une désadaptation ou une altération de l’identité.
 
Elle aide à la réinsertion des personnes atteintes de ces troubles.
 
L’ergothérapie sollicite les fonctions déficitaires et les capacités résiduelles des personnes âgées pour leur permettre de maintenir, récupérer ou acquérir la meilleure autonomie possible.
 
Après avoir examiné la personne âgée et évalué ses capacités, ses déficiences ainsi son degré d’autonomie, l’ergothérapeute détermine une démarche individualisée comprenant des activités thérapeutiques.
 
Il propose les solutions techniques nécessaires : aménagement du mobilier, communication, habillage, hygiène…
 
LES AIDES SOIGNANTES (AS)
Dix sept aides soignantes veillent au bien-être du résident
 
Elles identifient les besoins fondamentaux, apprécier l’état de santé d’une personne ou d’un groupe adapter sa réponse et évaluer la satisfaction du patient.
 
• Maintenir ou restaurer l’autonomie de la personne dans les actes de la vie quotidienne.
• Communiquer avec les patients ou leur entourage dans le cadre d’une relation d’aide.
• Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins.
• Discerner le caractère urgent d’une situation de soins pour alerter.
• Utiliser les règles et protocoles d’hygiène lors des soins.
• Utiliser les techniques de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des patients.
• Organiser son travail au sein d’une équipe pluridisciplinaire.
• Transmettre son savoir professionnel aux stagiaires et aux nouveaux agents.
 
b) savoir être:
 
• Discrétion, honnêteté, sens de l’observation : écouter, regarder, percevoir et reconnaître les changements
• Respect du secret professionnel
• Sens du travail en équipe : négocie la répartition des taches, des horaires, planning...
• S’adapter aux changements
• Ponctualité
 
 
LES AIDES MEDICO PSYCHOLOGIQUE (AMP)
L’aide médico-psychologique travaille dans le cadre d'un établissement.
 
Trois AMP participent à l'accompagnement des personnes âgées dépendantes. Elles assistent les résidents dans les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, habillage et déshabillage, repas, déplacements...) tant au niveau
des activités que des loisirs.
 
Leur objectif est d’encourager le dialogue et l’échange pour rompre l’isolement dans lequel certaines personnes âgées s’enferment, à cause de leur maladie ou par manque de relations sociales ou familiales.
 
Elles ont un rôle d’éveil, d’encouragement et de soutien de la communication et de l’expression verbale.
 
LES ANIMATRICES
 
Deux animatrices organisent des activités de loisirs par groupes homogènes. Elles coordonnent la participation du personnel et des bénévoles aux actions d'animation, afin de répondre au mieux aux attentes des résidents.
 
Tous les mercredis un petit groupe de résidents confectionnent leur repas
avec l'animatrice et l'ergothérapeute, ce sont des repas thérapeutiques.
 
Une fois par mois elles organisent « un repas autrement » où elles invitent des résidents avec leurs familles, le directeur.
 
LES AUXILIAIRES DE VIE
Neuf auxiliaires de vie veillent à maintenir le confort physique et moral des personnes âgées en institution, en les aidant dans la réalisation des actes ordinaires de la vie quotidienne et en établissant une relation personnalisée.
 
Elles effectuent les actes ne nécessitant pas l’intervention des professionnels paramédicaux
 
HOPITAL SERVICE
 
HOPITAL SERVICE est le seul spécialiste en France du bio nettoyage, de l'hygiène et des services hôteliers dans les établissements de soins et les maisons de retraite
 
Il assure les tâches d'entretien journalier des chambres et des locaux communs. Elles participent au service et à la prise de repas.
   
 
ESPACE FAMILLES
ESPACE PRO